Présentation

Historique

Sur l’idée et grâce à la motivation particulière d’un habitant de St Sulpice Laurière, Philippe DAVRAINVILLE, un premier rassemblement de ceux qui devinrent les fondateurs de l’association eut lieu le 31 janvier 2009. Au commencement, un petit groupe de 10 personnes motivées pour sauver l’activité cinéma sur St Sulpice Laurière et la dynamiser…

En effet, malgré l’offre culturelle proposée par le Centre Régional de Promotion de l'Image (CRPI) depuis plusieurs décennies, la fréquentation des séances de cinéma à St Sulpice stagnait, voire diminuait.

Il est donc apparu impératif le maintien de l’activité cinéma sur notre canton. Une volonté s’inscrivant aussi dans une démarche plus globale d’instruction, d’éducation et de culture!… et Le Cinoch’ vit le jour !

 Dans l’enthousiasme du début nous avons eu jusqu’à 60 adhérents qui soutinrent et participèrent à la vie de cette association culturelle des Monts d’Ambazac.        Mais les habitudes et la routine s’installent. Certains adhérents nous suivent aujourd’hui de plus loin. Nous les retrouvons heureusement aux grands évènements. Car le cinéma est un temps et un lieu partagé, bien différent du DVD à la maison. Il contribue à instaurer le dialogue, à maintenir le lien social et le désir d’échange.

 

Notre motivation

Le soutien bénévole aux projections de films organisées par le Centre Régional de Promotion de l’Image dans le cadre du cinéma itinérant à destination des communes rurales, Ciné Plus. Accès à des films récents, de qualité, pour un prix modeste.

Notre ambition

L’organisation d’événements cinématographiques à destination du public tels que :

                     - des soirées film-débat,

                     - des séances pour les scolaires dans le cadre d'Ecole et Cinéma

                    - des projections de films en plein air,

                    - la tenue de stand sur le thème du cinéma lors de brocantes ou vide grenier,

                    - la vente de produits dérivés du cinéma,

                   - un ou des festivals à thème du film,

                   - ouverture souhaité vers le « spectacle vivant » (Théâtre, Musique, etc.)

Le Cinoch' en quelques chiffres

Nombre d’adhérents :    En 2009 : 39 ;  en 2010 : 33 ;  en 2011 : 42

Qui sont-elles et ils ?     Elles-ils viennent  de Saint-Sulpice-Laurière bien entendu, mais aussi de Laurière, de Saint-Léger-La-Montagne, Bersac-Sur-Rivalier, La Jonchère Saint-Maurice, Jabreilles les Bordes, Saint-Laurent-Les-Eglises, Folles, Fromental, Saint-Sylvestre. Nous avons même compté des parisiens !

 Fréquentation annuelle :  En 2009 : 859 entrées ; en 2010 : 1042 entrées ; en 2011 : 1313 entrées.

Mais ces chiffres sont à pondérer et à relativiser :

En 2009, un « score » jamais atteint lors de la première projection en plein-air de L’Age de Glace3 : 312 spectateurs. Les premiers surpris, les organisateurs !

La même année une séance était consacrée au téléthon : Le Petit Nicolas

 Si en 2010, Camping2 et Schrek drainaient à eux deux, en plein-air, un peu plus de spectateurs que L’Age de Glace3, l’année 2011 aura été funeste sur ce plan en raison d’une météo exécrable. Pirates de Caraïbes sera quand même vu en salle par plus de 100 spectateurs, CARS2 n’en réunissant que 65.

En 2012 les résultats risquent d’être en baisse sensible, l’expérience Ecole et Cinéma n’ayant pas été reconduite. L’équipe du CINOCH’ poursuit cependant un effort important de popularisation en direction des scolaires, écoles du canton et collège de St Sulpice

 

Les membres du Bureau 

 

Membres du bureau 2015:

Présidente : Chantal VERY – 05.55.71.43.67
Vice Président : Vincent JOLYS – 05.55.34.32.18
Trésorière : Marie-Noëlle BALLET – 06.45.65.62.38
Secrétaire : Denis MARTINIE – 05.55.30.76.23 – lecinoch@gmail.com
Site internet : Michel CALVES – 06.59.69.71.07 – http://lecinoch.e-monsite.com
Bénévoles La Jonchère S t Maurice : Sandrine CLEDAT, Didier DESRAY, Paule DEVAUD, Roger LEBLANC,
Marie-France MARTINIE, Elisabeth MONTENON, Micheline PIETREMON

 

Répartition des tâches principales 

- Le président : interlocuteur de Ciné-Plus (diffuseur des films), de Média Technique et de la Fédération des Oeuvres Laïques (FOL) projet école et Cinéma, interlocuteur des associations culturelles autres et des artistes.

- La trésorière  : gestion des comptes, présentation à la mairie le budget prévisionnel, appréciation des besoins en friandises pour les séances, en matériel pour l’association, et contrôle dela gestion des stocks.

- Le secrétaire  : diffusion aux membres du CA et à tous les adhérents, les comptes rendus des réunions. Un effort particulier, par courrier, sera porté en direction de ceux qui n’ont pas internet. Il ou elle se fait épauler par un ou plusieurs membres du CA pour la communication externe, notamment pour l’affichage. Mais également d’autres adhérents qui diffusent sur leur secteur.

Rappel

L’association ne touche rien sur le prix des places. Toutes les entrées sont intégralement reversées à Ciné-Plus. L’association se finance uniquement sur la vente des friandises. Elle reçoit également une subvention municipale variable. Elle participe en revanche, financièrement, à la location de l’écran géant (et gonflable), lors des projections plein-air.

amelie.gifPour sûr, le Pop-Corn ce n'est pas bon pour la ligne, mais...

c'est bon pour le Cinoch'!!

 

L'aide de tous les adhérents est toujours la bienvenue pour nous aider à la réalisation des diverses tâches, notamment pour la mise en ordre de la salle de cinéma avant et après la tenue des séances, mais également l’organisation de la billetterie et de la buvette lors des plein-air, l’encadrement de nos chère têtes blondes (ou pas !) lors des séances qui leur sont consacrées. N'hésitez pas à vous signaler pour nous aider et pour apporter vos idées!

Documents officiels  :

Les Statuts de l'association :statuts Cinoch 2010.pdf

La Déclaration en préfecture du Bureau :

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×